S’Magazin

vers 1970,  collection A.S.K.

C’était le bâtiment de réception des armes comprenant également des bureaux ; construit vers 1750, il a été rasé en 1986

Il ne subsiste que le porche d’entrée portant l’inscription « Manufacture d’Armes Blanches 1776 ».

C’est la seule mention de la manufacture qui reste dans le village.