Aiguiserie N°1

Construite dès 1730 et transformée en martinet à faux après 1840. A l’origine, la roue à augets se situait à l’extérieur du bâtiment contre la façade ouest ; puis elle a été installée à l’intérieur comme dans la plupart des ateliers afin d’éviter le gel en hiver. Son activité n’a cessé qu’en 1962, date de fermeture définitive des Établissements Coulaux.

Le dernier ouvrier , Georges Aschauer prenait sa retraite, ainsi s’achevait une véritable dynastie : d’Andreas Aschauer 1er aiguiseur venu de Solingen en 1730 à Georges dernier forgeur de faux, 7 générations d’ouvriers se sont succédées.

A cet endroit la vanne de décharge rejette l’eau du canal à 3 mètres en contrebas.