Les Marquages et Poinçons
Accueil ] Remonter ] Klingenthal, le film de l'histoire ] L'histoire de la Manufacture ] Klingenthal-le nom ] Maison de la Manufacture ] Les vestiges ] Identification d' une arme blanche ] Les ouvriers ] Entrepreneurs et Inspecteurs ] [ Les Marquages et Poinçons ] Généalogie des familles du Klingenthal ] Liens ]

 

 

Les Marquages et les Poinçons
de la Manufacture d'Etat

Cliquez ici

Les Marquages et les Poinçons
de la Manufacture Coulaux

Cliquez ici

La durée du chargement de ces pages est liée à la présence de nombreux graphisme

Dès la plus haute antiquité apparaissent, sur les lames des épées, en plus des marques des forgerons, toutes sortes d'inscriptions plus ou moins emblématiques devant procurer à son porteur des forces surnaturelles.

La Manufacture de Klingenthal peut, à juste titre, être considérée comme l'héritière des artisans de Solingen. Les privilèges, accordés au cours du XV. siècle aux diverses corporations des métiers de l'arme blanche de Solingen, ont en contrepartie pour corollaire une réglementation très stricte, en ce qui concerne la fabrication et le commerce des armes. Parmi celles-ci il y a lieu de citer le contrôle de la qualité et du nombre d'armes produites. Chaque Maître devait apposer sa marque sur sa production et ainsi garantir la bonne qualité de son ouvrage. La lame, répondant à toutes les phases du contrôle, était pourvue de la marque des autorités. Une lame non marquée étant interdite à la vente, il était ainsi possible de réguler le marché et d'assurer un revenu aux divers artisans par une répartition équitable entre tous.

Dans la Manufacture Royale du Klingenthal, sera mis en service un système peu différent. Les lames de sabres et d'épées sont marquées d'un poinçon portant la lettre initiale du nom de l'inspecteur de la manufacture, et à coté, d'un autre portant aussi la lettre initiale de celui du contrôleur; ces marques sont placées sur le talon, près de la soie. Les gardes et les fourreaux sont marqués du poinçon du contrôleur chargé de cette partie. Outre ces marques, les lames sont généralement pourvues du nom usuel de la manufacture, en vigueur au moment de sa fabrication.